Tunnel carpien et engourdissement de la main

Tunnel carpien et engourdissements de la main

Mouvements répétitifs de la main et du poignet, mauvaise posture prolongée de ce dernier, utilisation fréquente d’outils vibrants, voilà bien des situations qui peuvent causer le syndrome du tunnel carpien. Pourquoi? Parce qu’elles font subir aux tendons et au nerf médian une pression trop grande, modifiant alors l’espace de ce tunnel extensible que l’on retrouve à la base du poignet.

 

Les symptômes :  

  • la perte de sensibilité, des engourdissements et des fourmillements au niveau des doigts;
  • la difficulté à tenir des objets;
  • les douleurs au poignet et à la paume de la main.

De nombreuses personnes souffrent de ce syndrome qui peut être diagnostiqué à l’aide d’un examen physique de la main. Bien que le syndrome du canal carpien soit bénin, s’il n’est pas traité rapidement, il peut dégénérer en perte chronique de la sensibilité, voire même en une paralysie partielle des muscles de la main. Mais, pas de panique, il existe plusieurs traitements et moyens de prévention pour alléger le syndrome du tunnel carpien.

Les moyens de prévention du tunnel carpien :

Pour éviter de souffrir du syndrome du canal carpien, il existe quelques trucs faciles à appliquer au quotidien. Par exemple, vous pouvez vous assurer que votre bureau de travail est ergonomique ou, encore, vous accordez des pauses de quelques minutes pour faire des exercices d’étirements lorsque vous faites une activité répétitive.

 

Les traitements pour alléger le syndrome du tunnel carpien

Chez Vision Santé, notre approche vise à stimuler le système nerveux, et ce, en dégageant l’espace à l’intérieur du tunnel carpien. En ajustant bien la biomécanique des os de vos poignets et les articulations adjacentes, les compressions du nerf médian seront moins fortes. C’est par du travail musculaire et ligamentaire que notre chiropraticien allègera les symptômes du tunnel carpien.

Si vous voulez alléger les symptômes du tunnel carpien, prenez un rendez-vous dès aujourd’hui avec Dr Hani Karout.

Prendre rendez-vous
Voir nos tarifs

La chiropratique est encadrée par l’Ordre des chiropraticiens du Québec qui a pour mission la protection du public. Pour être admis à l’Ordre, les chiropraticiens doivent obtenir un doctorat en chiropratique. La formation en chiropratique touche à plusieurs domaines dont l’anatomie, la neurologie, la biomécanique, l’orthopédie et la radiologie. Consultez le site de l’Ordre.

(514) 522-9787