mal de dos infirmière

Travailleurs de la santé, protégez votre dos!

Infirmières, préposés aux bénéficiaires dans les hôpitaux ou centre pour personnes âgées :  en tant que personnel soignant vous aidez plusieurs fois par jour des personnes à mobilité réduite à se déplacer. Le manque de temps peut parfois vous pousser à adopter de mauvaises postures et cela a un impact direct sur votre dos. Plus de la moitié des infirmières évoluent avec une douleur du dos depuis des années et 38% des infirmières sont en repos forcés pour douleurs musculo-squelettiques. Tandis que 12% des infirmières abandonnent leur métier pour mal de dos. Ces chiffres démontrent qu’il s’agit d’un réel problème auquel sont confrontés les travailleurs de la santé. 

 

Découvrez les bonnes pratiques à appliquer au quotidien : 

 

Adoptez une bonne position lors du déplacement d’un patient : 

Trouvez une bonne position de départ qui vous aidera à ménager votre dos : pieds écartés, genoux pliés (et non le dos), tête droite. Pensez à utiliser une ceinture de déplacement, cela rassurera le patient et vous assurera une meilleure prise. Si cela est envisageable, demandez au patient de vous aider dans le déplacement.  

 

Soyez lucides et faites attention à vous : 

Lorsque vous devez déplacer des objets lourds, aidez-vous des chariots, poussettes ou encore sacs à roulettes à votre disposition. Si vous n’avez aucun de ces objets à disposition, rappelez-vous de soulever avec vos jambes et non votre dos. 

 

Continuez les exercices simples malgré votre emploi du temps chargé :  

La pratique d’un exercice physique ou étirement vous permettra de tonifier les muscles de votre dos tout en améliorant votre souplesse. Un exercice simple peut être réalisé avant votre départ au travail ou en fin de journée. Pour cela, allongez-vous sur le dos, genoux serrés l’un contre l’autre et repliés. Inclinez les genoux d’un côté puis tournez la tête du côté opposé, maintenez la position pendant 30 secondes puis effectuez ce même mouvement de l’autre côté. Ces mouvements sont à éviter si vous avez une hernie discale ou une spondylarthropathie. Dès lors, il sera bénéfique pour vous, de consulter un chiropraticien, qui sera vous donner des exercices adaptés. 

 

Consultez un chiropraticien au besoin :

Si vous souffrez de douleurs au dos ou que vous voulez prévenir ces douleurs avec un spécialiste. Le chiropraticien pourra travailler avec vous et soulager vos douleurs, de plus, il sera en mesure de vous donner des conseils adaptés à votre situation. N’hésitez pas à me contacter, je me ferai un plaisir de pouvoir vous aider.  

Articles récents

(514) 522-9787