Conseils pour éviter les douleurs aux genoux à vélo

Conseils pour éviter les douleurs aux genoux à vélo

Dans la pratique du cyclisme, les blessures sont fréquentes, notamment les blessures aux genoux. La douleur peut varier d’intensité suivant les personnes. Le syndrome le plus fréquent associé à cette douleur est le syndrome femoropatellaire, celui-ci se traduit par une douleur à l’avant du genou ou encore sous la rotule. Heureusement, il existe quelques solutions afin d’éviter de se blesser au genou lors de vos sorties en vélo. 

 

1- S’échauffer avant de partir en vélo

 

Comme toute activité sportive, il est essentiel d’échauffer ses muscles avant de pratiquer votre séance de vélo. En vous échauffant, vous augmenterez la température de votre corps et vous éviterez grandement le risque de blessures.  

 

2- Augmenter la difficulté graduellement

 

Comme il a été dit ci-dessus, le corps et notamment les muscles ont besoin de se réchauffer avant de pratiquer un exercice physique. Répéter le même mouvement avec une faible intensité au début est recommandé. Ainsi, en augmentant graduellement l’intensité vous ne surchargerez pas les tissus et vous éviterez de vous blesser. Le volume d’activité doit se faire petit à petit, et ce, dans n’importe quels sports. 

 

3- Bien se positionner sur son vélo

 

En effet, adopter une mauvaise position lors de votre séance de vélo peut vous causer des blessures aux genoux. Afin de savoir si vous êtes bien positionné sur votre vélo il est important de vérifier ces facteurs suivants:  

 

  • Éviter de positionner sa selle trop basse, 
  • Ne pas trop avancer sa selle, 
  • Mal positionner ses cales,  
  • Un espace trop important entre les cales et les pédales, 
  • Une mauvaise répartition du poids sur les points d’appui (selle, pédales, guidon). 

 

Cependant, nous vous conseillons tout de même de consulter un professionnel en la matière afin qu’il puisse vous donner des conseils.  

 

4- Varier les exercices

 

Le vélo est un excellent sport pour muscler vos jambes, mais il est aussi très demandant, et ce, au niveau de votre souplesse. C’est pourquoi nous vous recommandons de pratiquer une autre activité physique à côté du cyclisme, comme du renforcement musculaire, des exercices de mobilité et de souplesse. En renforçant les muscles moins sollicités, vous réduirez le risque de blessures grâce à une stabilité et la force de vos autres muscles plus importants.  

 

En bref… 

 

Le cyclisme est un très bon sport mais si certaines conditions ne sont pas respectées vous courez le risque de vous blesser. Petit plus, consulter votre chiropraticien afin que ce dernier vous conseil sur les meilleures façons de pratiquer votre sport. 

Articles récents

(514) 522-9787